Rencontre avec Tafetanui, un artiste discret aux œuvres colorés. Découvrez l’interview d’un artiste passionné par le bois qui aime récupérer des objets et les transformer pour en faire des œuvres d’art et leur donner une seconde vie.

Peux-tu te présenter ?

Tafetanui – TAFE (nom d’artiste) né à Tahiti et j’ai grandi aux îles marquises.

Quel est ton parcours ?

J’ai réalisé beaucoup de formations pour m’approprier certaines techniques ; j’ai toujours baigné dans le monde de l’art avec mon grand-père qui était lui-même sculpteur. Je dessine depuis que je suis petit.
J’ai fait la formation du CMA, où j’ai pu approfondir ce que j’avais appris ailleurs en bijouterie ou en art du bois avec Eriki Marchand.

Pourquoi avoir choisi de devenir artiste ?

J’ai eu le déclic en allant visité ma première exposition. J’étais en 5ème. C’était une exposition de HTJ, Tahe Drill et Ennio Neagle.
Et entrant dans la pièce et en voyant les œuvres je me suis dit que c’était ce que je voulais faire moi aussi.

Peux-tu nous en dire plus sur ton univers artistique ?

Je m’inspire énormément du patrimoine culturel polynésien. Mon art consiste essentiellement à récupérer des objets et à les transformer pour en faire des œuvres d’art.

Quelle est ta matière de prédilection ?

Le bois. J’adore l’odeur du bois ! Sinon, j’utilise un peu de tout que ce soit du plastique ou du métal.

Quel est ton rêve d’artiste ?

De partager mon art et de susciter un certain esprit critique pour pouvoir parler de la culture polynésienne.

Quels sont tes objectifs/ projets pour l’année 2022 ?

Des expositions. Je prépare une exposition en solo.

Quelles sont tes sources d’inspirations ?

Le patrimoine culturel polynésien, ce qui m’entoure et l’actualité.

Découvrez le profil de TAFE